Venir - Historique

  L'Histoire de Koh Pha Ngan

  

 

 Il y a plus de cent ans de cela, Koh Pha Ngan était déjà une île connue par la majorité du peuple Thaïlandais parce que cet endroit était l'une des  places favorites de leur souverain.

En effet ! Le Roi Chulalongkorn (Rama V, 1868-1910), en partance pour visiter l'Europe et la péninsule Malaise, était venu visiter l’île le 31 Août 1888 et le même jour, il donna le nom de Than Sadej (sadet) à la cascade car il avait trouvé le lieu très relaxant. C’était devenu d’ailleurs, sa place favorite à l’époque.

1 an plus tard, le 18 Juillet 1889, lorsqu’il répéta le même périple, le nom donné l’année précédente fut gravé à la surface du gros rocher situé à proximité de la cascade. Than Sadet waterfall comporte 3 niveaux et chacun d’eux porte un nom comme  “Prudaeng“, “Prusamchan“ et “Tong Nang“. A divers points du cours d’eau, on peut y voir les 9 signatures royales, gravées dans les rochers, un témoignage laissé par les différents rois qui sont passés depuis (Rama V, Rama VI, Rama VII & Rama IX). Mais Rama V restera le roi préféré des autochtones et l’on trouve son portrait partout dans l’île à l’intérieur de chaque maison.

Il nommera aussi 2 autres cascades, l’une à Haad Namtok (sur la côte Est), répondant au nom de “Than Prapaad“ et l’autre du côté de Thong Nai Pan Noi (au Nord-Est), “Than Prawes“,  et il y laissera, par la même occasion, ses initiales. Entre 1888 & 1909 il y séjournera 14 fois avec son entourage.

Cependant, l'histoire du Koh Pha Ngan n'a pas commencé à partir de ces jours là. Le tambour en bronze né de la culture Dongson (500 à 100 Ans avant Jésus Christ), qui a été trouvé à Koh Samui en 1977, met en évidence qu'il y avait des personnes installées sur  Koh Samui, Koh Pha Ngan et leurs îlots proches, il y a plus de deux milles ans de cela.


Quelques historiens et archéologues croient que le premier groupe qui a émigré à Koh Pha Ngan était des Musulmans voyageurs des mers (Pigmy, Semung, et Proto-Malais), qui sont arrivés ici en bateau depuis la péninsule Malaise. Mais ce qui est étrange, c’est que de nos jours, il y a peu de Musulmans vivant sur l'île.

Le nom de Koh Phan Gan vient du mot « Ngan », qui signifie dans le dialecte méridional : « banc de sable ». Ils sont présents au large tout autour de l'île et ils peuvent être vue à marrée basse. Ils protègent l'île contre les fortes moussons.

La structure la plus ancienne que l’on trouve ici, est le Temple Nai, qui se situe à Baan Nua Village prêt de Baan Tai ( au Sud de l’île). On présume que ce Stupa a été construit dans l'architecture Srivichaiya par un moine célèbre, 400 ans avant la période Ayuthaya (1350-1767). À ce moment-là, Koh Pha Ngan était sous l'administration du district de Chaiya (qui est maintenant un district dans la province de Surathani et présumé pour être le centre du royaume de Srivichaiya du 8ème au 13ème siècle).

La migration suivante a été les Chinois de Hainan,  200 ans en arrière. Le premier groupe a gagné sa vie en pêchant et plus tard en exploitant les mines d’étain. Durant le règne du Roi Chulalongkorn, un officier royal a rapporté que 300 familles vivaient sur l’île et que la plupart d'entre elles étaient Thaïlandaises ou Chinoises. Elles ont cohabité ensemble avec bonheur et dans la paix. Il n'y avait aucun crime sur l'île à cette époque. Les thaïlandais faisaient pousser des cocotiers et ils en exploitaient les noix de coco pour fabriquer cette huile si réputée. Puis, ils l’expédiaient à Bangkok.

Certains Chinois collectaient des nids d’Hirondelles sur des îles, qui aujourd’hui figurent au Parc National Marin d’Ang Thong. D’autres exploitaient les mines à Thong Nai Pan  et Sri Thanu.
Lan Son Lake (sur la côte Nord-Ouest) a été la plus vieille mine en service, et son exploitation a été arrêtée il y a environ une quarantaine d’années seulement.

Koh Pha Ngan était sous le contrôle de l'administration de Chaiya jusqu'en 1897. Et l’île est devenue le sub-district de Koh Samui durant 63 années avant de devenir, avec Koh Tao, un district (amphoe) en 1970. Il est sub-divisé en 3 communes (tambon).
 
Les grands changements sur Koh Pha Ngan ont commencés après que le premier Bungalow eut été construit pour recevoir des touristes,  il y a environ 40 ans de cela. Les insulaires ont alors changé leur mode de vie et ils ont petit à petit intégré le monde du tourisme. Malgré cela,  La vie au milieu du Golfe du Siam n'a guère changé pendant une vingtaine d’années mais malheureusement, tout semble s’accélérer depuis les années 2010.


 

Offres d'hotels

Tarifs, Disponibilités & Réservations

Renseignements & Aide

Remplissez notre formulaire...

ou envoyez-nous un mail :


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Copyright Phangan-Guide 2005-2017

Nouvelles Destinations & Activités

Pourquoi nous ?

Le Service | L'Expérience

Le Conseil | Le sourire en plus !