La Faune

 
La Faune
 
 L’île compte à peu près 200 espèces d’animaux et elle compte dans ses rangs, une espèce de Cerf, des Biches; plusieurs types de mangoustes; des cochons sauvages; plusieurs espèces de singes tels que des maccaques, babouins; une sorte de lémurien, le Slow Loris; de nombreuses espèces de serpents telles que par exemple: des Pythons Réticulés, des fameux King Cobra et autres Cobras à monocle notamment, etc.



Mon expérience de plus de 11 années de terrain ne peut que confirmer ces informations.



Coté Mammifères, il y a sur l’île diverses espèces de Lézards dont le plus grand fait partie de la famille des Varans. Il s’agit de Varunus Bengalensis (Ta kuad en Thaï) dont 10 spécimens peuvent être observés dans le bras de rivière, à Than Sadet.

 
 
 Ces petites bêtes sont très impressionnantes mais elles sont aussi très craintives et leur odorat est très développé. Il est très facile de les observer sur l'île, tellement il y en a et de partout.

Sortis tout droit de la préhistoire, c’est toujours un spectacle mémorable de les voir, même quelques instants. Elles se nourrissent de crabes, mollusques, poissons, serpents, grenouilles, de petits mammifères, etc.


Toujours dans les Lézards, ils y a ceux qui peuvent être observés dans les arbres ou au sol et qui mesurent à peu prêt entre 50 & 70 cm, mais qui sont eux aussi très peureux. 

 

 Enfin, nous trouvons toute une gamme de petits Lézards de la famille des Agama, Gecko, Skin, etc. qui prennent la pause sans difficulté.
 
 Ce spécimen ci-dessous est un Dusky Gliding Lizard (Draco Obscurus)
 
 La seconde surprise c’est qu’il y a encore sur l’île plusieurs espèces des singes dont l’une fait partie de la famille des Macaques. Ils vivent en totale liberté, notamment au dessus d’Haad Rin, sur la côte Est, à Bottle Beach, Haad Khom, etc. Ils se déplacent en bande mais peuvent être facilement observés, notamment à Haad Rin, dans la forêt au dessus de Laluna Bungalows.
 

Les Pig Tailed Macaque (Macaca nemestrina ou Ling Kang en Thaï) sont des singes qui sont utilisés pour la cueillette des noix de coco en Thaïlande. Après avoir été capturés dans la jungle, ils suivent un entraînement spécifique à l’école des singes de Mr. Somphon Saekhow à Surat Thani.

 Certains singes peuvent cueillir jusqu’à 800 noix de coco dans la journée et c’est l’attraction numéro une ici sur l’île, mais ce que vous ne savez peut être pas, c’est qu’il existe plusieurs colonies sauvages de cette espèce sur l’île.

 Nous avons eu l’occasion de les rencontrer, au détour d’un virage sur la route d’Haad Rin, alors qu’ils traversaient la chaussé pour rejoindre les arbres qui bordent la plage, juste avant d’entamer la dernière et vertigineuse descente qui conduit à Haad Rin.

 Ces singes sont dangereux et leurs morsures ainsi que leurs griffures peuvent occasionner de graves blessures. Il convient donc d’être particulièrement prudent si d’aventure vous croisez leurs chemins, surtout si ils sont accompagnés de bébés.

 

 Du côté de Haad Yao (Est) nous avons aussi rencontré une espèce de Chat sauvage mais la brièveté de son apparition nous empêche de situer la famille.

Nous trouvons aussi en relative abondance partout dans l’île, des Ecureuils de couleur gris marron qui souvent vont en paire et qui adorent jouer à se courir après. Très facile à photographier au téléobjectif.

 Les Serpents

 Concernant les Serpents, bien que nous ne trouvions aucune référence en la matière, nous pouvons considérer qu’ils sont très nombreux sur l’île et que les plus dangereux sont bien présents car les témoignages, les rencontres et les photos qui ont été prises l’attestent.

 

 Trois types de serpents potentiellement mortels vivent sur l’île et il s’agit bien entendu du King Cobra, du Naja Khouthia ainsi que de la terrible vipère Trimeresurus Albolabris aux yeux jaunes (Green Pit Viper) que l’on peut trouver dans les bambous.


 

Rassurez vous, vous avez peu de chance d’être attaqué par l’un d’entre eux, pour la bonne et simple raison qu’un serpent n’attaque que si il se sent en danger ou qu’il est acculé sans possibilité de fuite. De plus, ils sont très craintifs et ils vous repèrent de loin par l’intermédiaire des vibrations que vous émettez sur le sol.  Par contre, vous pourrez peut être un jour voir un Naja ou un King Cobra traverser la route, de jour comme de nuit. J'en ai fait l'expérience à plusieurs reprises.  

 

 Hormis ceux là, tous les autres ne sont pas potentiellement mortels même si certains peuvent vous infliger une morsure douloureuse. Les plus communs sont les Ahaetulla Prasina ou Nasuta (décliné en divers coloris) dont le plus courant est le vert. Reconnaissable à sa petite taille et peut être souvent trouvé sur les feuilles d’un bananier.

 

  Ensuite, nous avons le  Crysopelea Ornata (de couleur Jaune et Verte) ou serpent des cocotiers que l’on peut observer de temps à autre grimpant à l’arbre ou se jetant d’en haut.

 

Puis vient une espèce pouvant mesurer plus d’un mètre 50, toujours de couleur verte mais avec la queue grise & marron. Attention à ne pas le confondre avec la dangereuse vipère évoquée plus haut, car celui-ci ne possède pas les yeux jaunes et il n’est par conséquent pas dangereux.

 

 La photo ci-dessous que j'ai prise et un magnifique Python Réticulé de plus de 2 mètres, qui après avoir mangé quelques poules, était resté digérer ses proies à l'intérieur du poulailler d'un ami.

 

Nous allons arrêter là pour ces reptiles avec lesquels il faut apprendre à vivre, à  reconnaître les plus dangereux et surtout à éviter de  les déranger.  A partir de là, il n’y a aucune raison d’en avoir peur.

  Les oiseaux.

 
De nombreuses espèces peuvent être observées partout dans l’île et notre site parlera régulièrement des nouvelles trouvailles que nous ferons car il est impossible, au jour d’aujourd’hui faute de référence Nationale, d’énumérer et de vous faire découvrir tous les oiseaux vivant sur l’île.  


- Le tout premier est le magnifique Dicrutus Paradiseus (Greater Racket Tailed Drongo), du groupe des Passériformes et de la famille des Corvidae Dicrurini, pour être exact. Sa particularité réside dans la forme de sa queue.

 

  - Le second oiseau est l’un de ceux que l’on voit le plus souvent ici. Nous voulons parler du fidèle compagnon des Buffalo d’où ils tirent une partie de leur repas (des insectes).  

C’est un petit héron blanc pas très grand, au bec jaune et aux pattes noires.  Pendant la saison de la reproduction, la couleur de leur bec, de leurs pattes, et de leurs plumes qu’ils ont sur la tête, sur leur dos et sur leur gorge, devient orangée.

 

  Il porte le nom de Cattle Egret (Bulbucus Ibis ou Héron garde-boeufs), il fait partie du groupe des Ciconiiformes et de la famille des Ardeidea. Parfois, on peut en voir une quarantaine agglutinée autour de seulement 2 buffalo.

 

- Notre 3ème spécimen est le Chinese Pond Heron (Ardeola Bacchus), groupe des Ciconiiformes et de la famille des Ardeidea (herons, egrets, bitterns).

Il rode souvent près des maisons à la recherche d’insectes. Reconnaissable à son long bec noire et jaune.

- Le suivant est un oiseau de taille moyenne, de plumage noir avec des ailes de couleur marron. Il a un bec court très crochu, les yeux rouges avec à l’intérieur, une pupille noire. Il s’agit du Greater Coucal (Centropus Sinensis).

   - Le King Fisher, un petit oiseau splendide que l’ont peu observer sur l’île.

 

     Autres animaux & Insectes.

Vous pourrez aussi trouver des scorpions de taille moyenne de couleur noire ainsi que de plus petits de couleur jaune et marron. Bien que leur piqûre ne soit pas mortelle, elle risque de vous secouer quelques jours. Lorsque vous louerez un bungalow, jetez toujours un coup d’œil sous le lit, et plus particulièrement sous le matelas.


Dans le même registre, méfiez vous des Scolopendres. Ils ressemblent à des milles pattes de couleur orangé et peuvent atteindre 20 cm, mais la différence, c’est qu’ils ont deux pics à l’arrière redoutables qu’ils vaut mieux éviter.
.

 

Dans le registre des Araignées, des tas d’espèces existent mais voici celle de toutes les peurs et il s'agit de la mygale. 

Victime de sa mauvaise réputation, la Mygale a souvent été représentée comme un terrible prédateur, particulièrement dangereuse pour l’homme. En réalité, ses seules proies sont les oisillons, les reptiles, les insectes et les petits mammifères.

 Il existe à travers le monde près de 2 500 espèces de mygales répertoriées. Les mygales ou mygalomorphes appartiennent au groupe des orthognathes (Orthogantha).

 Ce sont toutes des solitaires qui passent le plus clair de leur temps à l’abri dans leur repaire et c’est durant la nuit qu’elles se montrent les plus actives.

 Bien que douloureuse, la morsure d'une mygale est rarement dangereuse pour l'homme. 

Voici une des espèces que nous avons rencontré ici et que vous pourrez peut être vous-même voir un jour (remerciement à Mrs Pim).

  

 Il existe différentes sorte de sauterelles dont certaines ont des formes assez bizarres.  En voici l’une d’entre elles.

 

 Les fourmis rouges sont très présentes sur l’île et elles se déclinent en plusieurs tailles. Personnes n’échappent à leurs pincements ou à leurs piqûres, et gare aux démangeaisons. Insupportable lorsqu’elles s’infiltrent à travers vos vêtements durant les treks.

 

 
Coté surprise, c’est l’énorme cricket qui peut s’inviter à votre table. Pas de quoi avoir peur mais cela surprend.

Pelle mêle, diverses grenouilles, papillons, guêpes dont l’impressionnante Vespid au corps très allongé, et une multitude d’insectes dont certains sont assez étranges. Cette liste n’étant bien entendu pas exhaustive. 

 Animaux domestiqués.


Nous commencerons par ceux qui font l’objet d’une attention toute particulière parce qu’ils sont une source de revenu supplémentaire pour les meilleurs. Nous voulons parler des Buffles (Buffalo) et des Coqs de combat. En effet ! Ici  comme partout en Thaïlande il existe des combats de Buffle et des combats de coqs.  Vous pourrez observer ces jolis spécimens près des marres ou ils aiment prendre un bon bain de boue.

Sur la route entre Thong Sala et Chaloklum, après la longue ligne droite et lorsque vous passerez sur le premier pont, vous en verrez en contrebas, et ils sont toujours accompagnés de leur oiseau nettoyeur de parasites.  Parfois,  vous ne verrez que leur tête sortir d’une marre de boue.


Les coqs de combat font l’objet d’une attention minutieuse et leur propriétaire passe des heures à les bichonner. Dans la famille du Resort le Mountain Huts (en allant vers Haad Yao) c’est une véritable passion et il en possède plusieurs.

  Ensuite nous trouvons nos adorables pachydermes qui stationnent à plusieurs endroits de l'île. Malheureusement ils ne sont pas en très bonne santé et les Thaï. les utilisent pour emmener les touristes en balades. Leurs propriétaires n’apprécient pas que l’on s’en approche de trop près, sauf si bien entendu vous mettez la main à la poche.....

  

 Puis vient ensuite notre singe, formé pour grimper aux cocotiers afin d’en faire tomber le fruit. Ce singe est très caractérielle et part conséquent il ne faut jamais l’approcher de trop près car vous risqueriez d’être attaqué sauvagement. D’ailleurs leurs maîtres  restent toujours vigilants lorsqu’un touriste veut s’en approcher pour prendre une photo.

 

Vous aurez peut être la chance de tomber sur un concours de chant d’oiseaux, discipline très prisée dans le sud de la Thaïlande et aussi à Koh Pha Ngan. Il y a un véritable engouement ici et vous croiserez très souvent des Thaïlandais transportant sur leur mobylette, leur progéniture.


A la sortie de Thong Sala,  après le boxing Thaï sur votre gauche, parfois  un concours est organisé rassemblant souvent une centaine de personnes. Les oiseaux sont tout d’abord exposés dans leurs magnifiques cages décorées, puis elles sont recouvertes d’un voile. Quelques instants plus tard, devant la foule, chacun à leur tour, les propriétaires dévoilent leur oiseau et le spectacle commence. Pendant que son propriétaire coach l’oiseau un juge note la performance. Une fois terminé, des notes sont attribuées et répertoriées sur un grand tableau. Une bonne connaissance de cet art et une oreille affûtée est nécessaire pour communier avec les adeptes.

 

 

 

 
 

Offres d'hotels

Tarifs, Disponibilités & Réservations

Renseignements & Aide

Remplissez notre formulaire...

ou envoyez-nous un mail :


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Copyright Phangan-Guide 2005-2017

Nouvelles Destinations & Activités

Pourquoi nous ?

Le Service | L'Expérience

Le Conseil | Le sourire en plus !